GLOSSAIRE
Retrouver les définitions
des termes utilisés
AGENTS ET SOURCES D’ÉMISSION
Agents biologiques
Illustration sous-rubrique

• Agents biologiques : lesquels ? Dans quels milieux ? Quels risques ? Quels effets ? Comment se protéger ? • Bactéries et virus • Bactéries légionelles • Virus Influenza aviaire • Microorganismes producteurs de toxines (micro-algues, cyanobactéries, ...) • Moisissures, acariens, etc. • Surveillances et contrôles des microorganismes dans les milieux • Ressources documentaires •

 
Retour haut de page En savoir plus
Substances et préparations chimiques
Illustration sous-rubrique

• Agents chimiques : lesquels ? Dans quels milieux ? Quels risques ? Quels effets ? Comment se protéger ? • COV (Composés Organiques Volatiles) • Éthers de glycols • Hydrocarbures et HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) • Métaux : mercure, cadmium, zinc, cuivre, nickel, argent, etc. • Métaux : plomb • Monoxyde de carbone (CO) • PCB (polychlorobiphényles ), PCT (polychloroterphényles), et POP (Polluants Organiques Persistants : dioxines, furanes, etc.) • Produits biocides • Produits phytosanitaires : pesticides et engrais • Solvants et SAO (substances appauvrissant la couche d’ozone (CFC, HCFC, halons, bromure de méthyle) • Substances responsables de la pollution atmosphérique et de l’effet de serre (CO, HCT, NOx, O3, SO2, PM, CH4, CO2) • Bases de données et systèmes d’information des réseaux de surveillance • Actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page -
Agents chimiques : lesquels ? Dans quels milieux ? Quels risques ? Quels effets ? Comment se protéger ?
Illustration sous-rubrique

Émissions atmosphériques des véhicules - Polluants primaires et secondaires - Évaluation des risques liés à certaines substances chimiques - Origine et effet des principaux polluants de l’air et de l’eau - Rejets dans l’eau et dans l’air - Déchets - Rivières et lacs, eaux côtières et de transition, eaux souterraines : état chimique - Substances relative aux directives - Expositions aux agents chimiques - Pollution intérieure : des polluants de diverses origines - Contaminants des sédiments : contaminants chimiques - Portail substances chimiques - Transpol - Risque chimique pour la fonction de reproduction en milieu professionnel - AGRITOX : propriétés physiques et chimiques, toxicité, écotoxicité, devenir dans l’environnement, des données réglementaires des substances actives phytopharmaceutiques

 
Retour haut de page En savoir plus
COV (Composés Organiques Volatiles)
Illustration sous-rubrique

Maîtrise et réduction des émissions toxiques pour la santé - Programme national de réduction des émissions de polluants atmosphériques - Guides d’application et d’élaboration - Guides de rédaction SME et COV dans les différents secteurs industriels - Huit produits cancérogènes parmi les plus fréquents - Focus : indicateurs transports énergie environnement - Évaluation des risques sanitaires liés à la présence de formaldéhyde - Stratégie de réduction de risque consommateur pour le paradichlorobenzène - Transfert de COV dans la nappe et atténuation naturelle - Fiches de données toxicologiques et environnementales

 
Retour haut de page En savoir plus
Éthers de glycols et solvants
Illustration sous-rubrique

Les données existantes et les actions en cours sur les éthers de glycol - Le plan d’actions interministériel (éthers de glycol) - Questions, réponses sur les éthers de glycol - Fiche de presse Direction Générale de la Santé - Rapport du groupe d’experts - Avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France relatif aux éthers de glycol dans les produits de consommation - Autres sites Internet - Fiches par nuisance : expositions aux agents chimiques - Reprotoxicologie - Bulletin RSEIN : recherche par thème, substances - Ethers de glycol, quels risques pour la santé ?

 
Retour haut de page En savoir plus
Hydrocarbures et HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques)
Illustration sous-rubrique

Huit produits cancérogènes parmi les plus fréquents - Petite goutte, gros impact, les huiles de vidange - Pollution atmosphérique urbaine - Biodisponibilité et toxicité des micro-polluants - Les contaminants des sédiments : contaminants chimiques - Les posters écotoxicologie - Santé : valeurs toxicologiques de référence - Transpol : Transferts des Polluants dans les Sols et les Nappes - HAP : Acquisition des données d’entrée des models analytiques ou numérique de transferts dans les sols et les eaux souterraines

 
Retour haut de page En savoir plus
Métaux : mercure, cadmium, zinc, cuivre, nickel, argent, etc.
Illustration sous-rubrique

Incinération des déchets : résultats des mesures - Principaux rejets industriels en France : dans l’eau, dans l’air, déchets - Rivières et lacs : état chimique - Boues - Évolution de la qualité des eaux de baignade en mer - Énergie ou souci, piles et accumulateurs - Petite goutte, gros impact, les huiles de vidange - Installations de combustion fixes - Difpolmine - Pollution atmosphérique urbaine - Mercure en Guyane - Biodisponibilité et toxicité des micro-polluants - Évaluer la qualité des rivières - Contaminants des sédiments : contaminants chimiques - Directive cadre sur l’eau - Posters contaminants métalliques - Transpol

 
Retour haut de page En savoir plus
Métaux : plomb
Illustration sous-rubrique

Concentrations de plomb dans l’atmosphère - Les sites pollués au plomb - Action nationale de l’inspection : connaissance des impacts liés au plomb d’origine industrielle dans les sols - Eau potable et santé - Sources d’exposition au plomb - Effets du plomb sur la santé - Moyens d’évaluer l’exposition au plomb dans l’eau - Moyens de diminuer l’exposition au plomb dans l’eau - Saturnisme : le dépister et le prévenir - Vous habitez un logement ancien avec de jeunes enfants : attention au plomb ! - Précautions à prendre en cas de travaux portant sur des peintures au plomb - Énergie ou souci, piles et accumulateurs - Plomb, eau et habitat : vers une maîtrise du risque sanitaire

 
Retour haut de page En savoir plus
Monoxyde de carbone (CO)
Illustration sous-rubrique

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ? - Intoxication au CO : circonstances de survenue, quels symptômes ?, les chiffres, le dispositif de surveillance - Prise en charge d’une intoxication au CO - Prévention des intoxications au monoxyde de carbone (dix conseils pratiques de tous les jours) - Morbidité - La pollution de l’air à l’intérieur des bâtiments - Centres antipoison et de toxicovigilance - La ventilation - Contrôler et éliminer l’humidité et les polluants - Focus : indicateurs transports énergie environnement - Intoxication au monoxyde de carbone, incendies domestiques : à la maison, un réflexe en plus, c’est un risque en moins

 
Retour haut de page En savoir plus
PCB (polychlorobiphényles ), PCT (polychloroterphényles), et POP (Polluants Organiques Persistants : dioxines, furanes, etc.)
Illustration sous-rubrique

Maîtrise et réduction des émissions toxiques pour la santé - Déchets dangereux : Les polychlorobiphényles (PCB) et les polychloroterphényles (PCT) - Plan national d’élimination des appareils contenant des PCB et PCT - Inspection des installations classées - Principaux rejets industriels en France - Rejets de dioxines et de furanes dans le secteur de la métallurgie - Dioxines et usines d’incinération d’ordures ménagères - Polluants Organiques Persistants(POPs) - A chaque déchet des solutions - Transfert entre les différents compartiments environnementaux

 
Retour haut de page En savoir plus
Produits biocides
Illustration sous-rubrique

Vers un contrôle renforcé des produits biocides - Commission des produits chimiques et biocides - Réglementation des produits biocides - Inventaire des produits biocides par les sociétés responsables de leur mise sur le marché - Plan interministériel de réduction des risques liés aux pesticides - Etude en vue d’une demande d’usage essentiel pour la substance active biocide Téméphos - Contaminants chimiques : classification - Le dispositif réglementaire d’enregistrement et d’évaluation des biocides

 
Retour haut de page En savoir plus
Produits phytosanitaires : pesticides et engrais
Illustration sous-rubrique

Filière de collecte et de recyclage : déchets phytosanitaires - Agriculture et développement durable : des « alternatives » aux pesticides - Le PMPOA et autres plans - Rivières et lacs : état chimique - Les pollutions de l’eau d’origine agricole - Corpen - Jardiniers amateurs : protégez votre santé et respectez l’environnement - Évolution de la qualité des eaux de baignade en mer - Exposition aux produits phytosanitaires : agriculteurs, ne négligez pas le choix des appareils de protection respiratoire - Exposition des enfants aux résidus de pesticides - Épandage aérien de produits anti-parasitaires - Observatoire des résidus de pesticides - Fénitrothion (lutte anti-vectorielle) - Pesticides dans les eaux souterraines - Perturbateurs endocriniens : l’impact environnemental - Qualité de l’eau et vie aquatique - L’agriculture propre et raisonnée - L’herbe pour piéger les pesticides - Rno - Archyd - Contaminants chimiques : polluants historiques - Agritox - Footprint

 
Retour haut de page En savoir plus
Solvants et SAO (substances appauvrissant la couche d’ozone (CFC, HCFC, halons, bromure de méthyle))
Illustration sous-rubrique

Guide d’élaboration d’un plan de gestion de solvants - S.A.O. : Substances appauvrissant la couche d’ozone (CFC, HCFC, halons, bromure de méthyle) - Benzène - Éthers de glycol - Déchets dangereux des ménages - Décor et santé, peintures et solvants - Fabrication de peintures, encres d’imprimerie, colles et adhésifs - A chaque déchet des solutions - Transpol - Biodégradation des solvants chlorés en conditions naturelles - Produits ménagers : précautions d’emploi - Pas de solvants sans risques - Solvex - Carré orange - Napo et les produits chimiques - Fiches pratiques de sécurité

 
Retour haut de page En savoir plus
Substances responsables de la pollution atmosphérique et de l’augmentation de l’effet de serre (CO, HCT, NOx, O3, SO2, PM, CH4, CO2)
Illustration sous-rubrique

Transports durables - Émissions directes et émissions indirectes des bâtiments - Pollution par l’ozone - PNAQ II - Bilan de la qualité de l’air dans les grandes agglomérations - Programme national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (SO2, NOX, COV, NH3) - Émissions atmosphériques des véhicules - Réduction des émissions des COV - L’indice Atmo • Les polluants primaires et secondaire : qu’est ce que c’est ? - Prev’Air - Installations de combustion fixes - Polluants photochimiques - Particuliers, changez vos habitudes - Consommation d’énergie et changement climatique : gaz à effet de serre, les sources d’émission - Focus : indicateurs transports énergie environnement - Capture et stockage géologique du CO2 - Mesures économiques de lutte contre la pollution - Pollution de l’air et effets sur la santé - La chimie atmosphérique s’exporte aussi d’un continent à l’autre

 
Retour haut de page -
 Effet de serre et changement climatique : politique et mesures  [Ministère en charge de l’environnement]    
 Retour thèmeTransports  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Sommaire : Les émissions de CO2 — Politiques et mesures 
Retour thèmeVoir le site
 Air et pollution atmosphérique : Gaz à effet de serre (industriels)  [Ministère en charge de l’environnement]  
 Retour thèmeSystème d’échange de quotas européens > Phase 2 : 2008 à 2012  [Ministère en charge de l’environnement]   
  Consultation du public et projet de Plan national d’affectation de quotas 2008 - 2012. La Commission européenne a approuvé le Plan National d’Affectation des Quotas de CO2 pour la période 2008-2012 fixé à 132,8 Mt CO2. Plan national d’affectation de quotas d’émission de gaz à effet de serre pour la période 2008-2012 approuvé par décret n°2007-979 du 15 mai 2007 JO du 16 mai. Rapport d’activité de la Commission de recours sur les décisions d’affectation de quotas d’émission de gaz à effet de serre. Emissions spécifiques de référence et durées annuelles de fonctionnement – type retenues pour le calcul de l’affectation de quotas d’émission de dioxyde de carbone aux nouvelles installations et aux extensions d’installations dans la période 2008-2012. Textes réglementaires.  
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeSystème d’échange de quotas européens > Phase 3 : 2013 à 2020  [Ministère en charge de l’environnement]   
  Note de déclaration des nouveaux secteurs. Dans cet article vous trouverez l’arrêté du 1er avril 2010 fixant les modalités de la déclaration et de la vérification des émissions des installations entrant à compter du 1er janvier 2013 dans le système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre, le formulaire de déclaration exercice 2010, les modalités de la déclaration des émissions des installations nouvellement éligibles au système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre à compter du 1er janvier 2013 et la liste des vérificateurs. Le rapport du Groupe de réflexion français sur la mise aux enchères de quotas en phase III du système communautaire d’échange de quotas. La directive « quotas » révisée pour la phase III du système communautaire d’échanges de quotas. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeGaz à effet de serre et industrie  [Ministère en charge de l’environnement]   
  Les activités industrielles conduites par l’homme génèrent des quantités croissantes de "gaz à effet de serre". Des gaz qui, certes, permettent de produire l’effet de serre mais qui, en trop grandes quantités poussent la température globale à des niveaux artificiellement élevés qui altèrent le climat. 
Retour thèmeVoir le site
 Air et pollution atmosphérique : État des données et des connaissances  [Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeFiche sur les oxydes d’azote  [Ministère en charge de l’environnement]  
  D’après le CITEPA (centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique) en 2008, les oxydes d’azote étaient principalement émis par le transport routier, responsable d’environ 52 % des émissions, suivi par le secteur de l’agriculture / sylviculture avec 14 % des émissions et le secteur de l’industrie manufacturière (12 %). La transformation d’énergie et le résidentiel / tertiaire avec chacun 8 % des émissions restent également des sources non négligeables. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeL’ozone  [Ministère en charge de l’environnement]  
  La France, comme la plupart des pays européens, connaît souvent pendant la période estivale des épisodes de pollution par l’ozone touchant une large partie du territoire. Trois épisodes importants ont déjà marqué l’été 2003, en juin, entre le 10 et le 25 juillet et début août, du fait de conditions météorologiques particulièrement favorables à la formation d’ozone (températures élevées, anticyclone, peu de vent). 
Retour thèmeVoir le site
 Air et pollution atmosphérique : Surveillance de la qualité de l’air  [Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeEpisodes de pollution : Pollution par l’ozone  [Ministère en charge de l’environnement]  
  L’ozone est un polluant produit dans l’atmosphère sous l’effet du rayonnement solaire par des réactions entre les oxydes d’azote et les composés organiques volatils émis notamment par les activités humaines. L’ozone a des effets nocifs sur la santé humaine et la végétation. Au sommaire : Formation de l’ozone et pics de pollution, Lors de pics de pollution : information du public et mesures d’urgence, Les principales recommandations comportementales, La prévision des pics d’ozone – PREV’AIR. 
Retour thèmeVoir le site
 Émissions de polluants atmosphériques  [Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeÉvolution par secteur des émissions de polluants en France entre 1990 et 2008  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Dioxyde de soufre - Oxydes d’azote - Composés organiques volatils non méthanique - Monoxyde de carbone - Plomb - Mercure - HAP - Particules PM 10 - Particules - PM 2,5.  
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeL’Inventaire National Spatialisé (INS)  [Ministère en charge de l’environnement]  
  L’Inventaire National Spatialisé (INS) concerne les émissions d’une quarantaine de polluants émis par toutes les sources recensées (activités anthropiques ou émissions naturelles). Le recensement complet des émissions de polluants atmosphériques, suivant une maille kilométrique, est fondé sur des méthodologies qui privilégient l’utilisation de données spécifiques aux sources individuelles. 
Retour thèmeVoir le site
 Air et pollution atmosphérique : État des données et des connaissances - Composés organiques volatils (COV)  [Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeRéduction des émissions des composés organiques volatils (COV)  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Les composés organiques volatils (COV) constituent une famille de produits très large qui se trouvent à l’état de gaz ou s’évaporent facilement dans les conditions normales de température et de pression (20°C et 105 Pa), comme le benzène, l’acétone, le perchloroéthylène... Ce sont des polluants précurseurs de l’ozone, et certains d’entre eux sont considérés comme cancérogènes pour l’homme. Le benzène a été classé cancérogène (groupe 1) par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) depuis 1987. Le 1,3-Butadiène et le perchloroéthylène sont classés dans le groupe 2A (probablement cancérogène pour l’homme). Le styrène est classé dans le groupe 2B (potentiellement cancérogènes). Les émissions de COV sont essentiellement dues à la combustion et à l’utilisation de solvants, dégraissants, conservateurs ... et proviennent donc de sources très nombreuses 
Retour thèmeVoir le site
 Effet de serre et changement climatique : Emissions de gaz à effet de serre  [Mies, Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeInventaire national des émissions  [Ministère en charge de l’environnement]   
  Dernier inventaire national — Part et évolution des secteurs — Émissions européennes — Émissions mondiales — Les émissions de Ges. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLes émissions de Ges  [Ministère en charge de l’environnement]  
  L’atmosphère, c’est surtout de l’oxygène et de l’azote. Ces deux gaz laissent passer les rayonnements, visible et infrarouge. D’autres gaz laissent passer le visible, mais absorbent une partie des infrarouges et les soustraient ainsi au rayonnement terrestre repartant dans l’espace. Ce sont les gaz à effet de serre, responsables de l’effet de serre .Certains d’entre eux sont naturellement présents dans l’air comme la vapeur d’eau, le gaz carbonique, le méthane, le protoxyde d’azote. Mais les activités humaines produisent de plus en plus ces trois derniers gaz (CO2, CH4, N2O). 
Retour thèmeVoir le site
 Buld’air - Le bulletin de la qualité de l’air  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
 Retour thèmeL’indice ATMO : Qu’est-ce que c’est ? Comment est-il calculé ? Quand est-il calculé ?  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  L’indice ATMO est un indicateur de la qualité de l’air qui repose sur les concentrations de 4 polluants (dioxyde d’azote, particules de type PM10, ozone, dioxyde de soufre). Il est calculé à partir des données de sites urbains ou périurbains de fond afin d’être représentatif de la pollution de l’air sur l’ensemble d’une agglomération. Cet indice permet de disposer d’une information synthétique sur la pollution atmosphérique urbaine de fond, et il est calculé chaque jour dans toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants. ... 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeQuelques mesures  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  Moyennes annuelles pour chaque polluant : O3, NO2, SO2, PM10. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLes polluants primaires : qu’est ce que c’est ?  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  Les polluants de l’air liés aux activités humaines sont éminemment variables tant en nature qu’en proportions. On qualifie de polluants "primaires" les polluants qui sont directement émis dans l’atmosphère par les activités humaines. Sur les quatre polluants pris en compte dans le calcul de l’indice ATMO, trois sont des polluants primaires. Il s’agit du dioxyde de soufre (SO2), du dioxyde d’azote (NO2) et des particules en suspension ; voir : Origine — Pollutions générées — Effets sur la santé. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLes polluants secondaires : qu’est ce que c’est ?  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  Les polluants "primaires" peuvent évoluer chimiquement dans l’atmosphère pour former des polluants "secondaires", qui sont à l’origine de la pollution photochimique et des pluies acides. Sur les quatre polluants pris en compte dans le calcul de l’indice ATMO, un seul est un polluant secondaire. Il s’agit de l’ozone ; voir : Origine — Pollutions générées — Effets sur la santé. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLa formation photochimique de l’ozone  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  L’ozone (O3) est un composant naturellement créé dans la stratosphère (entre 20 et 40 km d’altitude) par action du rayonnement ultraviolet sur l’oxygène moléculaire. La couche d’ozone ainsi constituée agit comme un filtre absorbant le rayonnement ultraviolet solaire nuisible aux organismes vivants (UV-B). L’ozone est naturellement beaucoup moins abondant dans la troposphère (entre le sol et 7 à 12 km d’altitude). Il est cependant l’un des principaux facteurs de la dégradation de la qualité de l’air dans les pays industrialisés. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLa santé  [Ademe, Ministère en charge de l’environnement, Fédération Atmo]  
  L’ozone, c’est bon ou mauvais pour la santé ? Quels sont les effets des oxydes d’azote sur ma santé ? Quels sont les effets du dioxyde de soufre sur ma santé ? Quels sont les effets des poussières (particules) sur ma santé ? Quels sont les effets du benzène sur ma santé ? Quels sont les effets du monoxyde de carbone sur ma santé ? Quels sont les effets des hydrocarbures aromatiques sur ma santé ? L’air peut-il transporter des maladies ? Quels sont les effets à terme de la pollution ? Je suis allergique aux pollens. Est-ce que cela me rend plus sensible à la pollution ? Existe-t-il des sources d’allergies dans l’air de la maison ? 
Retour thèmeVoir le site
 Prev’Air - Prévisions et observations de la qualité de l’air en France et en Europe  [Ministère en charge de l’environnement, Ineris, Ademe, CNRS, ISL, Météo-France]   
 Retour thèmeAccueil  [Ministère en charge de l’environnement, Ineris, Ademe, CNRS, ISL, Météo-France]   
  PREV’AIR délivre des prévisions et cartographies d’ozone, d’oxydes d’azote et de particules, polluants réglementés en fonction de leurs impacts sanitaire et environnemental. Le système PREV’AIR s’adresse à toute personne ou organisme désireux d’appréhender à titre personnel ou professionnel, les évolutions et tendances à court et moyen terme du comportement des polluants atmosphériques au niveau du continent. Ainsi sous l’égide du MEDD, l’INERIS, le CNRS, Météo-France et l’ADEME développent et mettent en œuvre les technologies nécessaires à la constitution d’une information pertinente sur la qualité de l’air, diffusée chaque jour sur Internet et archivée sous forme de bases de données. 
Retour thèmeVoir le site
 Prévention des risques et lutte contre les pollutions - Inspection des installations classées  [Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables]    
 Retour thèmeAir  [Ministère en charge de l’environnement]
  Principaux polluants. Les odeurs. Loi sur l’air (LAURE). Plan Régional de la Qualité de l’Air (PRQA). Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA). Plan de Déplacement Urbain (PDU). Surveillance qualité de l’air. Technique et traitement des différents polluants. Gaz à effet de serre. Quotas de CO2. Composés organiques volatils (COV). Liens utiles. La thématique Air dans les DRIRE. 
Retour thèmeVoir le site
 Actions du ministère en charge de l’environnement dans le PNSE  [Ministère en charge de l’environnement]    
 Retour thèmeSubstances  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Descriptif des polluants les plus présents dans l’atmosphère, et leurs effets sur la santé — Impact sanitaire de la pollution atmosphérique à court et à long terme — Valeurs réglementaires de qualité de l’air ambiant — Impact du plomb dans l’environnement et sur la santé — Impact des dioxines dans l’environnement et sur la santé — Données de contamination et d’exposition de la population française — Gestion du risque sanitaire lié à la colonisation des circuits de refroidissement des centrales thermiques par les amibes libres pathogènes — La gestion du risque sanitaire des amibes libres pathogènes — Prévention de la légionellose 
Retour thèmeVoir le site
 Effet de serre et changement climatique : Impacts et adaptation (ONERC)  [Ministère en charge de l’environnement]    
 Retour thèmeChangements climatiques et risques sanitaires en France  [Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables]   
  Les épisodes de canicule, l’apparition de maladies nouvelles comme le chikungunya tout récemment en Italie ou la fièvre catarrhale ovine aux Pays Bas, le désarroi à la suite de catastrophes comme le cyclone Katrina à la Nouvelles Orléans, les interactions entre le réchauffement climatique et la pollution, sans même parler des épidémies qui sont monnaie courante dans nombre de pays en développement, incitent à s’interroger sur cette question. Il est probable que les effets sur la santé se produiront souvent sous forme d’événements imprévus, et ceci bien avant la fin du siècle, peut-être demain. 
Retour thèmeVoir le site
 Aviation et environnement  [Ministère en charge de l’environnement]   
 Retour thèmeLa pollution de l’air  [Ministère en charge de l’environnement]   
  Le transport aérien comme toute autre activité, génère une pollution atmosphérique aux échelles locale, régionale et planétaire. Toutes les mesures faites autour des aéroports montrent que les concentrations en polluants sont inférieures aux concentrations mesurées au cœur des grandes villes. Une action soutenue est néanmoins indispensable pour limiter la contribution de l’aviation dans le cadre du développement durable. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeGuide pour l’évaluation et le suivi de la qualité de l’air au sein et dans l’environnement d’une plate-forme aéroportuaire  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Bien qu’il n’existe pas à ce jour de contrainte de niveau national portant sur l’obligation réglementaire d’évaluer la qualité de l’air dans l’environnement d’un aéroport, la réglementation sur la qualité de l’air ambiant issue des Directives Européenne s’applique, et notamment les valeurs limites qui y sont décrites doivent être respectées au voisinage de la plateforme. Ce site internet a donc été conçu pour s’intégrer à une démarche volontaire des gestionnaires d’aéroports et a pour objet de fournir des conseils et recommandations, par rapport aux besoins existants dans ce domaine. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLe calcul des émissions et le guide CITEPA  [Ministère en charge de l’environnement]  
  Pour estimer la contribution du transport aérien à la pollution locale, il existe des outils permettant de calculer les quantités de polluants émis par les avions et par l’activité aéroportuaire au sol (engins de piste, production d’énergie, …) 
Retour thèmeVoir le site
 Air  [Ademe]    
 Retour thèmeChiffres clés  [Ademe]  
  11 millions de tonnes de polluants émis en France chaque année dans l’atmosphère. Des émissions de polluants globalement en baisse. Des sources de pollutions diverses. 13 polluants de l’air surveillés en permanence à l’extérieur. Plus de 700 sites fixes de mesure de l’air ambiant. Des indices de qualité calculés chaque jour à partir de 4 polluants dans 140 agglomérations. 15 mètres cube d’air par jour respiré en moyenne par adulte. 1 année de vie perdue en moyenne par chaque européen à cause de la pollution de l’air. Un automobiliste français émet chaque année en moyenne 2,5 fois le poids de sa voiture en dioxyde de carbone (CO2) et la moitié de son propre poids en polluants divers. 500 000 installations industrielles et agricoles surveillées de près. 
Retour thèmeVoir le site
 Emissions dans l’industrie et l’agriculture  [Ademe]    
 Retour thèmeProtoxyde d’azote - N2O  [Ademe]    
  Le protoxyde d’azote N2O est un puissant gaz à effet de serre ayant un pouvoir de réchauffement global (PRG) sur 100 ans 310 fois plus élevé qu’une masse équivalente de dioxyde de carbone CO2. 
Retour thèmeVoir le site
 Emissions dans l’industrie et l’agriculture  [Ademe]    
 Retour thèmeInstallations de combustion fixes  [Ademe]    
  Les polluants atmosphériques émis par les installations de combustion fixes contribuent pour une part importante à la pollution acide (NOX et SO2) et ont un impact néfaste sur la santé humaine (NOX, poussières, métaux lourds...). Les émissions de NOX de ces installations entraînent par ailleurs une augmentation de la pollution photo-oxydante et de l’eutrophisation. 
Retour thèmeVoir le site
 Le changement climatique expliqué au jeunes  [Ademe]  
 Retour thèmeD’où viennent les gaz à effet de serre ?  [Ademe]  
  La plupart existe naturellement : Ils sont présents en petite quantité dans notre atmosphère. Mais, à cause de l’industrialisation et de l’utilisation massive des combustibles fossiles, les hydrocarbures (charbon, gaz et pétrole), leur concentration ne cesse de croître — D’autres sont artificiels : Ils sont fabriqués industriellement et s’échappent vers l’atmosphère depuis moins d’un siècle. 
Retour thèmeVoir le site
 Changement climatique  [Ademe]    
 Retour thèmeChiffres clés : Le dérèglement climatique  [Ademe]  
  Le dérèglement climatique. Les gaz à effet de serre. Les émissions de CO2 par habitant dans le monde. Les engagements internationaux. Situation des pays de l’Union Européenne par rapport à l’objectif de Kyoto. Les émissions de gaz à effet de serre en France. La contribution des ménages français aux émissions de CO2 énergie en 2002. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeParticuliers - changez vos habitudes  [Ademe]  
  En 2000, un Français a émis en moyenne 8 tonnes de CO2 or pour éviter que le climat ne se dérègle davantage, il faudrait diviser par 4 nos émissions de CO2 d’ici 2050. Aussi, est-il important de réduire les émissions individuelles de gaz à effet de serre. Parce que des gestes simples peuvent diviser par deux nos émissions de gaz à effet de serre, chaque geste en la matière peut faire la différence ! 
Retour thèmeVoir le site
 Transports  [Ademe]    
 Retour thèmeChiffres clés  [Ademe]  
  Explosion de la consommation d’énergie dans les transports ! Les transports en tête des émissions de CO2 ! Le transport combiné plus efficace que la route ! 50% du gazole consommé en ville l’est pour le transport de marchandises ! 40 % des ventes de voitures neuves en France en 2004 émettent moins de 140g de CO2 par km. Les 4x4 : Gros émetteurs de CO2 et gros consommateurs de carburants ! Les facteurs de surconsommation d’une voiture. L’utilisation abusive de la voiture en ville sur des courts trajets ! Les voitures particulières : reines de la voirie urbaine ! Le Plan Déplacements Entreprise (PDE) : un système Gagnant-Gagnant ! 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeFocus : indicateurs transports énergie environnement  [Ademe]  
  Bilan environnemental des transports terrestres, le dioxide de carbone (CO2) en millions de tonnes (Mt) — Bilan environnemental des transports terrestres, les oxydes d’azote (Nox) et les particules en kilotonnes (kt) — Bilan environnemental des transports terrestres, le monoxyde de carbone (CO) et les composés organiques volatils non méthaniques (COVNM) en kilotonnes (kt) — Répartition indicative du bilan CO2 des transports urbains par type d’usage — Pollution par les transports en ville — Efficacités énergétiques : transport ubain de voyageur — Efficacité des transports urbains motorisés : de l’utilité du transfert modal. 
Retour thèmeVoir le site
 Transports - Publications téléchargeables  [Ademe Editions]    
 Retour thèmeVéhicules légers (Les)  [Ademe Editions]  
  Cette fiche présente le positionnement relatif des différentes filières les unes par rapport aux autres pour chaque polluant réglementé (NOx, HC, CO, et particules) et le CO2. 
Retour thèmeVoir le site
 BDQA  [Ademe, AASQA]  
 Retour thèmeBase de données de la qualité de l’air  [Ademe, AASQA]  
  Plus de 600 sites de mesures automatiques recueillent tous les quarts d’heures des données sur la qualité de l’air dans l’atmosphére. Cette base de données à pour objectif la collecte et l’archivage de ces mesures à des fins d’exploitation nationale. (...) Une fois ces données collectées, analysées et exploitées une des actions essentielles et la valorisation scientifique des ces informations pour améliorer l’état des connaissances sur les mécanismes de la pollution atmosphérique et des ses impacts sur le milieu. 
Retour thèmeVoir le site
 Compensation CO2   
 Retour thèmeLe portail de la compensation volontaire des gaz à effet de serre en France  [Ademe & partenaires]   
  Ce site portail a été développé pour relayer les messages de la Charte et faciliter la comparaison entre les projets proposés pour la compensation volontaire par les différents opérateurs. Il s’adresse à trois types de publics : les opérateurs, les clients professionnels, les consommateurs. Le site vise un double objectif : sensibiliser les différents acteurs au concept de compensation volontaire par la mise à disposition d’informations scientifiques fiables et des règles de bonnes pratiques, donner la possibilité aux opérateurs et aux clients potentiels d’échanger des informations sur leurs pratiques et leurs offres de services dans ce domaine. 
Retour thèmeVoir le site
 Les activités scientifiques  [Anses]    
 Retour thèmeUne étude exploratoire de l’exposition des personnes à la pollution atmosphérique en Île-de-France commanditée à Airparif  [Anses]  
  L’étude concerne la mesure, à l’aide d’échantillonneurs passifs, de trois polluants rencontrés en milieu intérieur et extérieur ayant un impact sur la santé humaine : le dioxyde d’azote, le benzène et le formaldéhyde. Dans le cadre de cette étude, AIRPARIF est ainsi amené à équiper 150 volontaires de capteurs portatifs de pollution afin de mesurer les niveaux de pollution atmosphérique auxquels ils sont soumis tout au long de la journée. Les volontaires devront participer impérativement aux deux campagnes. 
Retour thèmeVoir le site
 Géosciences  [BRGM]   
 Retour thèmeLe changement climatique. Géosciences n°3, 2006-03-01  [BRGM]   
  SOMMAIRE : Que nous disent les archives géologiques du CO2 et du climat ? — Les empreintes paléothermiques du sous-sol — Paleoclimate from ice cores — Rupture d’équilibre au sein du système climatique — Variations climatiques naturelles et anthropiques — Impact du changement climatique sur le littoral — Climate change and ground movements — Retrait-gonflement des sols argileux : un aléa géologique lié aux conditions climatiques — La sensibilité des eaux souterraines au changement climatique — Les conséquences de la dérive climatique : comment s’adapter ? — Capture et stockage du dioxyde de carbone : le rapport du GIEC — Capture et stockage géologique du CO2 : un recours nécessaire pour lutter contre le réchauffement planétaire — Geothermal exploration and development in Ethiopia — Changement climatique : un double défi pour le bâtiment — Tribunes - Point de vue - Événement - Chiffres clés - Brèves. 
Retour thèmeVoir le site
 Découvrir les géosciences  [BRGM]  
 Retour thèmeLa capture et le stockage géologique du CO2  [BRGM]  
  Lutter contre le réchauffement de la planète — Réduire les émissions de gaz à effet de serre — Une nécessité, des solutions : Economiser l’énergie, utiliser de l’énergie propre... — Capturer, transporter et stocker le CO2... 
Retour thèmeVoir le site
 Fiches scientifiques "Les enjeux des géosciences"  [BRGM]  
 Retour thèmeLutte contre les gaz à effet de serre : la séquestration géologique du CO². Enjeux des géosciences n°2, 2003-09-01  [BRGM]  
  Le gaz carbonique produit par les activités humaines contribue aux désordres climatiques. Son stockage géologique peut être une solution à moyen terme pour réduire ces risques. 
Retour thèmeVoir le site
 Club CO2  [BRGM, Ademe, IFP : & partenaires]   
 Retour thèmeEffet de serre : Trop de CO2  [BRGM, Ademe, IFP : & partenaires]  
  Les gaz à effet de serre, gardiens de la température de la Terre. Les quantités de CO2 émises par les hommes (30 milliards de tonnes par an, soit 8,1 milliards de tonnes de carbone) proviennent de la déforestation, des pratiques agricoles et surtout de la combustion des énergies fossiles pour le chauffage, l’éclairage, les transports et l’industrie. Plus d’un tiers des émissions de CO2 est produit par des sources concentrées massives et localisées (centrales thermiques, cimenteries, raffineries, usines sidérurgiques). 
Retour thèmeVoir le site
 A la découverte des grands fonds  [Ifremer]  
 Retour thèmeLes risques liés aux hydrates de gaz  [Ifremer]  
  Le méthane contribue au réchauffement global de la planète. Les climatologues étudient donc le rôle exact joué par les hydrates de gaz dans les changements climatiques passés. 
Retour thèmeVoir le site
 Mesures économiques de lutte contre la pollution  [Ineris]  
 Retour thèmeAccueil  [Ineris]  
  Étude de mesures économiques et structurelles pour réduire les émissions de NOx, SO2, COV et NH3. Fiches sur des expériences françaises et étrangères d’application de mesures non techniques au contrôle de la pollution. Cette base de données est la synthèse d’une étude d’expériences françaises et étrangères dans l’application d’instruments non techniques à la lutte contre la pollution. Sa rédaction et son maintien à jour sont financés par le Ministère de l’écologie et du développement durable et sont réalisés par l’INERIS. 
Retour thèmeVoir le site
 Dossiers  [Ineris]  
 Retour thèmeLes Dossiers Ineris  [Ineris]  
  HYDROGÈNE - Étude sur la station de distribution du futur (L’hydrogène énergie pourrait, à moyen et long terme, se substituer aux filières énergétiques traditionnelles basées sur l’exploitation et la conversion des énergies fossiles. L’épuisement de ces ressources, les problèmes écologiques associés à leur utilisation et enfin la problématique de la dépendance énergétique gouvernent ces changements). GAZ CARBONIQUE - Le stockage du CO2 dans le sous-sol (Les changements climatiques observés ces dernières décennies sont induits pour une grande partie par l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Parmi ces gaz, le CO2 joue un rôle majeur. Pour y faire face les instances internationales et les pouvoirs publics ont lancé des recherches pour développer les technologies qui permettront de capturer le CO2 à la source, notamment chez les industriels). PERTURBATEURS ENDOCRINIENS - Détection et caractérisation des effets (Appopka en Floride dans les années 1990, ont permis de constater une féminisation de la population mâle. Un phénomène qui serait dû à des polluants chimiques agissant sur les systèmes hormonaux. Ce phénomène a été observé sur des populations de poissons ou d’invertébrés un peu partout dans le monde). 
Retour thèmeVoir le site
 Brochures, Fiches produits, posters et films  [Ineris]   
 Retour thèmePollution, le mal de l’air  [Ineris]  
  Bande dessinée. 
Retour thèmeVoir le site
 Cancer  [Inserm]   
 Retour thèmeCancers et environnement : Quizz air et santé  [Inserm]  
  En ville, dans ma voiture, je suis à l’abri de la pollution ? (…) 
Retour thèmeVoir le site
 Pollution de l’air et santé  [InVS]    
 Retour thèmeLes effets sur la santé de l’exposition à la pollution atmosphérique  [InVS]   
  • Généralités - Les effets à court terme - Les effets à long terme - Mécanismes d’action des polluants sur la santé - Les effets sanitaires des principaux polluants mesurés - En savoir plus… • Chaque jour, un adulte inhale 10 000 à 20 000 litres d’air en fonction de sa morphologie, ses activités… Outre les gaz dioxygène (O2) et diazote (N2), qui représentent en moyenne 99% de sa composition, cet air peut également contenir des polluants d’origine naturelle ou produits par les activités humaines (anthropiques). Pour ce qui concerne les polluants d’origine anthropique, plusieurs sources contribuent à cette pollution : la production d’énergie, l’industrie, l’agriculture, les transports routiers… 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeQuestions - Réponses sur la pollution de l’air et ses effets sur la santé  [InVS]  
  1. Qu’est ce qui est le plus dangereux : Pollution industrielle ou pollution automobile ? 2. Quelle est la ville la plus polluée ? 3. Comment êtes vous sûr que les décès sont bien dus à la pollution atmosphérique ? 4. Quelle est la différence entre vos résultats et les résultats parus dans le Lancet faisant état de plus de 30 000 décès attribuables à la pollution atmosphérique ? 5. Votre étude montre que l’on meurt en ville à cause de la pollution atmosphérique, la vie est elle meilleure à la campagne ? 6. Conseilleriez-vous aux personnes habitant le quartier X (à proximité de l’usine Y) de déménager ? Iriez-vous habiter dans ce quartier ? 7. Quel est le profil des personnes sensibles ? 8. Qui meurt de la pollution atmosphérique ? De quoi meurt-on ? 9. Vous dites que les décès sont anticipés à cause de la pollution atmosphérique, mais de combien de temps ? 10. Est-ce que la pollution atmosphérique peut provoquer à long terme des maladies graves (cancer du poumon...) ? 11. Y a-t-il un seuil de dangerosité ? 12. La pollution atmosphérique a-t-elle atteint des niveaux inacceptables ? 13. Est-ce que la pollution atmosphérique est une priorité de santé publique ? 14. Etes-vous alarmiste ? Est-ce qu’il y a urgence ? 15. Votre étude est-elle sérieuse ? 16. Quels conseils donneriez-vous pour réduire la pollution atmosphérique dans notre ville ? 17. Quel carburant pollue le plus ? Le diesel est-il plus dangereux que l’essence ? 18. Est-il conseillé de rouler à vélo ? 19. Les masques sont-ils efficaces contre la pollution atmosphérique ? 20. Que pensez-vous de la circulation alternée ? 
Retour thèmeVoir le site
 Extrapol - Épidémiologie et pollution atmosphérique - Analyse critique des publications internationales  [InVS]  
 Retour thèmeEffets à long terme de la pollution atmosphérique : études nord-américaines. Extrapol N°30 - Décembre 2006  [InVS]  
   
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeEffets à long terme de la pollution atmosphérique : études européennes. Extrapol N°29 - Septembre 2006  [InVS]  
   
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmePollution atmosphérique : particules ultrafines et santé - Extrapol N°33 - Décembre 2007  
  Les niveaux de particules ultrafines, classiquement définies comme l’ensemble des particules de diamètre inférieur à 0,1µm, ne font pas partie des paramètres suivis en routine dans le cadre de la surveillance de la qualité de l’air. Cependant, il est suspecté que les particules ultrafines possèdent des effets sanitaires, en raison notamment des capacités de pénétration dans l’organisme qui leur sont conférées par leur petite taille. 
Retour thèmeVoir le site
 Réchauffement climatique  [Météo-France]  
 Retour thèmeLa cause - les gaz à effet de serre : Des gaz à effet de serre additionnels d’origine humaine  [Météo-France]  
  L’étude de la composition chimique de l’atmosphère révèle que la teneur de certains gaz à effet de serre augmente rapidement depuis le milieu du XIX ème siècle. Par exemple, la concentration du gaz carbonique est passée de 280 ppmv (parties par million volume) au début de l’ère industrielle à près de 380 ppmv en 2005. 
Retour thèmeVoir le site
 Pollution ... pour les curieux  [Météo-France, CNRM]  
 Retour thèmeLa chimie atmosphérique s’exporte aussi d’un continent à l’autre !  [Météo-France, CNRM]  
  L’air contient de nombreuses molécules de pollution dont la concentration varie dans le temps. L’influence du vent qui transporte la pollution ou de la pluie qui lessive les composés chimiques de l’atmosphère doit donc être étudiée. Une nouvelle étude a été menée au CNRM en 2004 pour mieux comprendre ces phénomènes. Pour cela, on utilise un modèle numérique « chimie-transport » qui simule l’évolution de plusieurs dizaines de composants chimiques différents et analyse leur déplacement avec le vent. L’influence de la pluie est également simulée afin de voir comment elle dissout certaines molécules et fait baisser leur concentration dans l’air. 
Retour thèmeVoir le site
 Exposition "Pollution"  [Météo-France, CNRM]  
 Retour thèmeL’air, un gaz pour la vie  [Météo-France, CNRM]  
  Composition de l’air — La troposphère, la stratosphère, la tropopause 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeL’air est-il en danger ?  [Météo-France, CNRM]  
  La pollution atmosphérique — À chaque échelle une pollution différente. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeLa pollution : une menace sournoise  [Météo-France, CNRM]  
  Les polluants primaires et secondaires 
Retour thèmeVoir le site
 Exposition "Effet de serre"  [Météo-France, CNRM]  
 Retour thèmeLes gaz à effet de serre  [Météo-France, CNRM]  
  L’azote et l’oxygène sont quasiment transparents au rayonnement infrarouge. Ils ne sont pas impliqués dans l’effet de serre. La vapeur d’eau, le gaz carbonique, le méthane, les chlorofluorocarbures (CFC), l’ozone..., contribuent directement à l’effet de serre. 
Retour thèmeVoir le site
 Unité mixte de recherche épidémiologique et de surveillance transport travail environnement (UMRESTTE)  [Inpes]    
 Retour thèmeNuisances Environnementales et Santé : Pollution atmosphérique et santé  [Ifsttar]  
  La mise au point et la validation d’un indice d’exposition des lieux de séjour à la pollution issue du trafic a été l’objet d’une thèse de santé publique soutenue en décembre 2003, fruit d’une collaboration avec le laboratoire de Santé Publique de Paris 5 et le CSTB. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeNuisances Environnementales et Santé : Malformations congénitales et exposition à la pollution atmosphérique issue de l’incinération des ordures ménagères et du trafic automobile (INCITRA)  [Ifsttar]  
  Il s’agit d’une étude épidémiologique portant sur l’environnement général de la femme, et visant à mettre en évidence des facteurs chimiques de risques sanitaires et leurs interactions. Plusieurs des polluants émis par les usines d’incinération des ordures ménagères ont des impacts toxiques possibles sur le développement intra-utérin. Pourtant peu d’études épidémiologiques ont porté sur les conséquences possibles dans les populations riveraines de centres de traitement de déchets. 
Retour thèmeVoir le site
 Laboratoire transport et environnement (LTE)  [Ifsttar]   
 Retour thèmePollution de l’air et énergie  [Ifsttar]   
  L’objectif est d’améliorer les connaissances et les outils permettant d’évaluer les émissions de polluants et les consommations d’énergie des transports de l’échelle très locale à l’échelle globale. Ces connaissances participent à la compréhension des phénomènes de pollution de l’air et plus généralement d’environnement, dans le domaine des transports, et permettent d’évaluer les solutions potentielles. Notre démarche essentiellement expérimentale est de : connaître les caractéristiques du trafic (composition du parc de véhicules, leurs usages et cinématiques, cycles de conduite) ; mesurer, en laboratoire ou en embarqué, les émissions ; mettre au point des méthodes et outils d’inventaires des émissions des différents modes de transports, d’évolution technologique et/ou de politiques de transport. 
Retour thèmeVoir le site
 Environnement et cancers  [INCa]    
 Retour thèmeEnvironnement  [INCa]    
  Les liens entre certains cancers et des substances ou des situations à risque présentes dans l’environnement font l’objet de plus en plus de travaux et publications. Certains de ces liens sont avérés, d’autres en cours d’investigation, quand d’autres sont plus appréhendés ou pressentis que vérifiés scientifiquement. Des mesures de santé publiques ont été prises afin de mieux connaître et de limiter l’impact de l’environnement sur la santé. 
Retour thèmeVoir le site
 Retour thèmeParticules fines  [INCa]    
  Les relations entre exposition à long terme aux pollutions atmosphériques et cancer du poumon ont fait l’objet d’une dizaine d’études épidémiologiques. 
Retour thèmeVoir le site
 Fiche de Presse Info   
 Retour thèmeDes normes AFNOR de biosurveillance de l’environnement  [Inra]   
  L’estimation de la qualité de l’environnement (air, eau, etc.) se heurte à la présence fréquente de faibles teneurs en polluants rendant les analyses difficiles, et au coût élevé des mesures et analyses physico-chimiques. Or, certains végétaux ont la propriété, soit de réagir très rapidement et de façon très visible aux polluants, soit d’accumuler fortement les polluants présents. Ils peuvent alors devenir des bio-indicateurs ou des bio-accumulateurs. Les chercheurs de l’INRA, en collaboration avec la Faculté de Pharmacie de Lille mènent des travaux sur ces bio-indicateurs végétaux, et ont ainsi mis au point des protocoles d’utilisation reconnus normes AFNOR cette année. La bio-indication de l’ozone par le tabac. Mousses, lichens et ray-grass, d’autres bioindicateurs et bioaccumulateurs, d’autres normes. 
Retour thèmeVoir le site
Bases de données et systèmes d’information
Illustration sous-rubrique

Buld’air - Prev’Air - Principaux rejets industriels en France : dans l’eau, dans l’air, déchets - Registre français des émissions polluantes - Basol - Fiches par nuisance : expositions aux agents chimiques - Toxon, manuel de toxicologie - Contaminants chimiques(Rno) - Archyd - Portail substances chimiques - Rsde : action nationale de recherche et de réduction des rejets de substances dangereuses dans les eaux - Fiches de données toxicologiques - Indicateurs biologiques d’exposition - Biotox - MétroPol - Solvex - Agritox - Footprint - système d’information inventaire-biocides

 
Retour haut de page En savoir plus
Actions publiques
Illustration sous-rubrique

Maîtrise et réduction des émissions toxiques pour la santé - Bilan des états des lieux des bassins hydrographiques : mise en oeuvre de la directive cadre sur l’eau - Plan climat - PNAQ II - Programme national de réduction des émissions de polluants atmosphériques - Inventaire annuel des émissions de gaz à effet de serre en France - L’indice Atmo - Filière de collecte et de recyclage : Déchets phytosanitaires - Plan national d’élimination des appareils contenant des PCB et PCT - Le PMPOA - Les programmes d’action contre les nitrates - Commission des produits chimiques et biocides - Inventaire des produits biocides - Seuils de toxicité aiguë de substances dangereuses - Basol • Bilan de l’action nationale de l’inspection des installations classées - Corpen - Programmes d’action contre les nitrates - Plan interministériel de réduction des risques liés aux pesticides - Le plan d’actions interministériel éthers de glycol - Substitution : un enjeux pour les CMR

 
Retour haut de page En savoir plus
Cadre réglementaire
Illustration sous-rubrique

La directive communautaire sur les produits biocides - REACH - Réglementation relative aux odeurs - Bilans des émissions de gaz à effet de serre des entreprises industrielles - Étiquette énergie/CO2 - Le protocole de Kyoto - 30e anniversaire de la loi du 19 juillet 1976 relative aux installations classées - Réglementation des produits biocides - Cleen - Aida - Dispositif réglementaire d’enregistrement et d’évaluation des biocides - Évaluation des propriétés de dangers des produits chimiques - Directive cadre sur l’eau - Dispositif de surveillance des maladies à déclaration obligatoire - Dispositif de surveillance des intoxications au CO

 
Retour haut de page En savoir plus
Fibres, poussières, particules, nanomatériaux, ...
Illustration sous-rubrique

• Amiante : risques, effets, prévention • Amiante : acteurs et actions publiques, cadre réglementaire • Nanomatériaux, Ciments, FMA, particules, pollens, poussières minérales, poussières de bois •

 
Retour haut de page En savoir plus
Bruit
Illustration sous-rubrique

• Bruit : définitions et effets • Bruit : les différentes sources de bruit • Conseils pratiques de prévention et de lutte • Ressources documentaires • Les actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page En savoir plus
Rayonnements ionisants
Illustration sous-rubrique

• Rayonnements ionisants : les différentes sources naturelles et artificielles et leurs effets, la radioécologie • Radon • Industrie nucléaire et sécurité • Accidents nucléaires • Surveillances et contrôles de la radioactivité •

 
Retour haut de page En savoir plus
Rayonnnements non ionisants
Illustration sous-rubrique

• Ultraviolets (UV) • Ondes et champs électromagnétiques •

 
Retour haut de page En savoir plus
Température
Illustration sous-rubrique

• Chaleur • Froid •

 
Retour haut de page En savoir plus
Activités agricoles
Illustration sous-rubrique

• Quelles pollutions ? Dans quels milieux ? Quels effets ? • Des moyens de lutte et de protection • Actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page En savoir plus
Activités domestiques
Illustration sous-rubrique

• Quelles pollutions au quotidien ? Dans quels milieux ? • Conseils pour agir et se protéger au quotidien •

 
Retour haut de page En savoir plus
Activités industrielles
Illustration sous-rubrique

• Quelles pollutions ? Dans quels milieux ? • Surveillance et contrôle des émissions et des rejets industriels • Méthodes, guides et outils pour réduire les émissions et les risques • Études d’impact sanitaire • Acteurs et actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page En savoir plus
Bâtiment
Illustration sous-rubrique

Bâtiment et Ecohabitat. Emissions directes et émissions indirectes des bâtiments. La réglementation thermique. Chapitre Bâtiment et ecohabitat du Plan climat. Part relative des secteurs. La réglementation sur les émissions sonores des matériels de chantier. Le stockage des déchets inertes du BTP. Planification des déchets du BTP. Questions - Réponses sur le bâtiment. Réglementation énergie. Chauffage. Rafraîchissement. Eau chaude sanitaire. Qualité environnementale des bâtiments. Enveloppe de bâtiment. Bâtiment et démarche HQE. A chaque déchet des solutions. Certification d’opérations HQE® tertiaires. L’évaluation environnementale et sanitaire des produits et systèmes de construction innovants. Les e-cahiers du CSTB. Nous voulons tous être sûrs que les bâtiments sont sains. Amiante : une attention sans relâche. Les produits de construction en question. Bâtiments : cap sur l’efficacité énergétique. Les produits de construction à l’heure de la qualité environnementale. Qualité environnementale : une démarche technique indissociable de l’aspect social. Valorisation, recyclage : vers une nouvelle vie des déchets dans le bâtiment ? Vers des bâtiments à énergie positive. Amiante, l’essentiel. Les fibres. Tout savoir sur l’amiante pour mieux s’en protéger. Base de données INIES.

 
Retour haut de page En savoir plus
Déchets des activités
Illustration sous-rubrique

• Les déchets : qu’est-ce que c’est ? Chiffres • Les déchets : impacts sanitaires et environnementaux • Traitements et gestion des déchets : incinération • Traitements et gestion des déchets : stockage, compostage, dragages, décontamination • Traitements et gestion des déchets : valorisation, collecte et recyclage des déchets • Stations d’épuration • Conseils pratiques pour lutter contre la production des déchets • Ressources documentaires • Actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page En savoir plus
Transports par route, fer, air, mer utilisés par les activités
Illustration sous-rubrique

• Transports : une source de pollution atmosphérique, sonore, accidentelle • Conseils pratiques pour lutter contre les pollutions des transports • Actions publiques • Cadre réglementaire •

 
Retour haut de page En savoir plus


en bref en savoir plus tout savoir
© Anses - mise à jour le : mardi 21 octobre 2014